DESIGN INTUITIF

2013-04-30

On doit au norvégien Daniel Rybakken le luminaire qui a été l'objet de toutes les conversations à la foire de Milan cette année. Avec son ingénieuse lampeAscentde l'italien Luceplan, il a concrétisé ce qui n'était au début qu'une idée conceptuelle.

Le maître des lumières norvégien Daniel Rybakken récidive.  Cette fois-ci, c'est avec la lampe de table intelligenteAscentde l'italien Luceplan. L'intensité lumineuse est diminuée en descendant l'abat-jour le long du pied étroit, alors qu'un simple mouvement de la main vers le haut augment la diffusion de la lumière.  Elle disparaît complétement lorsque l'abat-jour est en position basse. L'ingéniosité d' Ascent est que l'on comprend instinctivement son fonctionnement au premier regard.
« Le mouvement vertical, vers le haut pour intensifier la lumière et vers le bas pour l'atténuer, est une idée conceptuelle. Mais c'est aussi un mouvement très naturel », déclare Daniel Rybakken.
Il était encore étudiant lorsqu'il a envoyé son portfolio au PDG de la prestigieuse société spécialisée dans le luminaire. Puis ce fut silence radio.  Bien des années plus tard, il reçut un appel téléphonique du patron de Luceplan qui voulait le rencontrer.  Le premier projet commun est Counterbalance. Cette lampe murale a connu un véritable succès lors de l'édition 2012 de l'Euroluce de Milan.  Elle possède le même abat-jour élégant que celui que de Ascent.
« L'idée d'Ascentm'est venue après une réunion chez Luceplan à Milan. J'étais assis dans le train pour Malpensa et j'ai alors réfléchi à la façon dont Counterbalancepourrait être utilisée dans un restaurant ou une bibliothèque. Quand les tables sont près du mur, il n'y a pas de problème. Par contre, si le mobilier est au milieu de la pièce, il est alors nécessaire de disposer d'un lampe qui peut être placée directement sur la table.  En général, les restaurants requièrent un éclairage doux et léger, alors qu'un bureau de bibliothèque nécessite une luminosité plus intense.  Ascent est adaptée aux deux situations. »
 Si vous n'étiez pas designer, dans quels domaines voudriez-vous travailler ?
« Par ordre de préférence : le graphisme, la photographie et le cinéma. Dans cet ordre là. »

 

Pour en savoir plus : danielrybakken.com ou luceplan.com

Photos : Luceplan