UN MUSÉE POUR DES MILLIONS DE FANS

2013-05-24

Tags:

Aujourd'hui, les villes utilisent une architecture originale pour séduire les touristes. Cette tendance n'est pas passé inaperçue pour Kinnarps, qui a rencontré Björn Ulvaeus afin de connaître sa dernière aventure : un musée ABBA qui risque fort de devenir l'une des dix meilleures attractions dédiées à la musique dans le monde entier.

À l'heure actuelle, les musées sont de véritables aimants à touristes. S'ils attirent des millions de visiteurs, ce n'est cependant pas toujours pour leurs expositions, mais bien pour leur architecture moderne. Le Musée Guggenheim de Frank Gehry à Bilbao est sans doute le meilleur exemple de ce qu'un seul et unique bâtiment peut faire pour toute une ville.
Nous avons pu constater que Stockholm a les mêmes ambitions. Et ce mélange semble être absolument irrésistible : d'immenses chaussures à plateforme, des costumes à paillette complétement fous, l'un des groupes pop les plus célèbres au monde et une architecture étonnante conçue par Johan Celsing, récompensé à maintes reprises.
Nous parlons bien sûr du tout nouveau musée ABBA.
Des millions de fans l'attendaient avec impatience depuis la révélation du projet en 2006.
Le 7 mai, l'ouverture officielle a enfin eu lieu. Bien sûr, Kinnarps y était.
Le musée est situé à proximité du centre-ville, sur la magnifique et luxuriante île de Djurgården, qui attire plus de 15 millions de visiteurs par an – en Europe, seul Disneyland à Paris dépasse ce chiffre.
« Notre objectif est de devenir l'une des dix meilleures attractions dédiées à la musique dans le monde », raconte Björn Ulvaeus, qui s'est impliqué très activement dans le projet, du moins après avoir surmonté ses doutes initiaux.
« Par définition, il est assez bizarre de construire un musée sur soi-même. Mais comme la séparation du groupe remonte à 1982, tout cela me paraît très lointain, et le musée porte davantage sur une success story extraordinaire que sur nous. »
Avec sa façade en pin scandinave et ses montants de fenêtre en cuivre, le bâtiment se démarque de ses voisins, plus anciens. En plus du musée, vous trouverez également un restaurant et un hôtel de premier choix au sein du bâtiment.

Johan Celsing est l'architecte qui se cache derrière le musée ABBA.

Le cottage original que Björn Ulvaeus et Benny Andersson utilisaient pour écrire des chansons sur l'île de Viggsö a été transformé en musée.
Photo : Åke E:son Lindman