Au service de l'environnement !

2016-03-23

Trio.

Depuis que nous consommons, nous jetons. Il n'est donc pas surprenant que le secteur du design industriel s'illustre d'autant de poubelles emblématiques : la classique Vipp danoise des années 1930, est par exemple exposée au MoMa, le Musée d'Art Moderne de New York.

Jusqu'à encore quelques années passées, tout y compris les sachets de thé et les boîtes de conserve vides ainsi que les mauvaises idées, atterrissait au même endroit. Mais comme nous trions et recyclons de plus en plus nos interminables montagnes de déchets, on a dû être plus créatif pour concevoir des systèmes de poubelles. Voici trois exemples intelligents :

Mines Above Ground, l'entreprise située à Malmö à l'origine du concept des poubelles à tri sélectif intégral, a analysé ce que les bureaux suédois pourraient économiser en triant davantage leurs déchets : si un bureau disposant de 300 corbeilles à papier, dans chacune desquelles serait jeté un demi-kilo de déchets par jour, faisait passer sa quantité de déchets triés de 20 à 80 %, cela représenterait une économie de plus de 100 000 couronnes suédoises par an. Ces poubelles conçues par Mines Above Ground sont fabriquées à base de matériaux recyclés et se composent de quatre sections : une pour les boîtes de conserve et les bouteilles, une autre pour le papier, la troisième pour les déchets de cuisine et la dernière pour le métal. Les déchets sont triés lorsqu'ils sont jetés, ce qui supprime une étape entre la mise au rebut, le vidage et la collecte.

L'entreprise de design Materia, spécialisée dans les organisations contemporaines et les environnements publics offre une solution similaire. Leur collection inclut la poubelle Trio, d'un volume total de 95 litres répartis en trois réceptacles qui reçoivent chacun un sac : le premier pour les boîtes de conserve et les bouteilles, le second pour le papier et le dernier pour les autres déchets.

Deux autres exemples prouvent que le recyclage n'est pas incompatible avec le design : la version actualisée du classique « Push » de Wesco, le Push Two, qui dispose de deux compartiments et réceptacles séparés et l'intelligent Totem de Joseph Joseph, qui possède plusieurs compartiments différents amovibles et un filtre à odeurs intégré.

Totem.

Une tout autre façon d'atténuer le problème des ordures est de les compacter au moment où elles seront jetées, ce qui réduit et rationalise le ramassage des déchets.L'entreprise américaine Big Belly Solar a conçu une poubelle à usage public qui se sert de l'énergie solaire pour compacter son contenu dans un rapport de un à sept. La poubelle communique aussi de façon numérique, en indiquant lorsqu'elle est pleine de façon à éviter d'être vidée inutilement. Big Belly Solar est déjà utilisé à l'extérieur par plusieurs municipalités en Suède, et Richard Pålsson, le chef de produit de l'agence suédoise EWF Eco, pense que ce n'est qu'une question de temps avant que ce système ne soit aussi utilisé à l'intérieur dans des environnements de bureau, par exemple.

« À l'intérieur, cette poubelle peut être connectée et rechargée à l'aide d'une prise électrique », déclare-t-il.

Big Belly Solar.