Voici comment va le monde !

2014-09-30

Les Islandais apprécient la pureté de leur eau tandis que les Japonais accordent une importance toute particulière à leur sécurité. Voici nos critères de bien-être.

Où la qualité de vie est-elle la meilleure ? Et à quoi les êtres humains que nous sommes accordent-ils de l'importance ?
L'OCDE a lancé en 2011 une grande étude, l'Indice Vivre Mieux, et recueilli l'opinion de plus de 60 000 personnes sur des sujets aussi divers que l'environnement ou le lieu de travail et d'habitation.
Quel est donc le premier critère de bien-être ? En tête du classement, et ce n'est sans doute pas une surprise, la « qualité de vie » est jugée comme le facteur le plus important, suivie de peu par l'éducation et la santé.  Mais les résultats de l'étude varient bien sûr considérablement d'une région du monde à l'autre.  Au Japon par exemple, la « sécurité » est considérée comme le principal critère de bien-être alors qu'en Australie, c'est plutôt l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée qui est jugé primordial. Le fait que 14 % de la population active du pays travaillent plus de 50 heures par semaine, contre 9 % pour l'ensemble de l'OCDE, n'y est d'ailleurs sans doute pas pour rien.  C'est en Suède et aux Pays-Bas que la population effectue le moins d'heures supplémentaires.  Si vous êtes un amoureux de la nature, installez-vous en Islande. À en croire la population locale, le pays possède le meilleur environnement et l'eau la plus pure au monde. De quoi rendre jaloux les Turcs, qui sont les moins satisfaits en la matière. Si vous recherchez un logement spacieux, optez plutôt pour la Nouvelle-Zélande. Chaque habitant y dispose en effet en moyenne de 2,3 pièces, alors que les Russes doivent se contenter de 0,9 pièce.
Autre constat intéressant, cette fois indépendant du pays d'origine : nos revenus sont directement proportionnels à notre faculté à être heureux étant jeunes.  Les plus heureux d'entre nous gagnent en moyenne 12 000 couronnes suédoises (environ 1 300 euros) de plus par an que celles et ceux qui sont en général moins satisfaits de leur vie. Comme le dit la sagesse populaire, nous avons donc sans doute intérêt à oublier l'argent et à nous efforcer d'être heureux, le reste suivra.
Pour résumer, où la qualité de vie est-elle donc la meilleure ? C'est en Suisse qu'on est le plus heureux, juste devant le Danemark, la Norvège, l'Islande, l'Autriche, la Finlande et la Suède.