Le mobilier ergonomique aussi important qu'un salaire élevé !

2016-02-11

Pour la première fois, quatre générations travaillent sur un même lieu de travail en Suède. Cela va sans doute affecter nos lieux de travail , mais peut-être pas de la manière que vous pourriez penser. Ceci est révélé dans une enquête qu'a commandé Kinnarps, sur la façon dont les différentes générations considèrent leur lieu de travail . Les résultats du sondage ont été présentés au Furniture Fair 2016 à Stockholm, et, entre autres choses, ont révélé que la plus jeune génération indique que des espaces de travail ergonomiques sont aussi importants qu'un salaire élevé.

Selon l'enquête de Kinnarps sur la façon dont les différentes générations considèrent le lieu de travail, 58% indiquent souffrir de douleurs corporelles, y compris de douleurs articulaires, qui peuvent être liés à leurs lieux de travail actuels ou passés. Et cela ne concerne pas uniquement les personnes înterrogées les plus âgées du sondage : 56% de la génération Y (nés entre 1980 et 2000), 57% de la génération X (nés entre 1965 et 1979), et 62% des baby boomers (nés entre 1946 et 1964) affirment connaître des douleurs physiques au travail. L'ergonomie est un domaine prioritaire pour toutes les générations.

 ”C'est surprenant que les jeunes placent l'ergonomie sur une si haute marche, même pour nous chez Kinnarps, où nous connaissons l'enjeu du mobilier ergonomique. J'aurais pu penser que l'ergonomie aurait été moins bien noté car souvent les gens en prennent conscience en vieillissant parce qu'elles commencent à souffrir de pathologies. Y penser si jeune est très positif pour leur avenir.” explique Elisabeth Slunge,Brand/Range/Design Director chez Kinnarps.

Les résultats de l'enquête montrent que la santé et le bien-être sont importants quelque soit les âges des interrogés. Cependant, il y a des éléments qui différent selon les générations. Par exemple, les jeunes sont plus naturellement ouverts aux nouvelles façons de travailler et sont également moins stricts à l'égard des codes vestimentaires. La géneration X travaille plus facilement debout. Ils sont aussi le groupe qui utilise le plus les réseaux sociaux au travail. Les baby-boomers quant à eux, sont les plus traditionnalistes et préfèrent avoir leur propre bureaux pour travailler en paix. Selon Elisabeth Slunge , pour que les employeurs puisse créer un environnement de travail satisfaisant pour leurs employés, il est important qu'ils puissent leur donner le choix de travailler à leur convenance avec des équipements adaptés .

- ”Les société de demain doivent être attentives et flexibles, afin d'être attractive sur le marché du travail. Bien que les 4 générations disposent de préférences différentes, il est important de noter, qu'il ne s'agit pas que d'une question d'âge. Et que ce qui influence le bien-être peut totalement varier d'une personne à une autre et que cela dépend aussi du poste que la personne occupe. Améliorer le bien-être implique de l'ergonomie. Et que l'ergonomie travaille sur la personne dans son ensemble, en gérant le corps et l'esprit,” explique Elisabeth Slunge, Brand/Range/Design Director chez Kinnarps.

Quelques chiffres de l'étude :
• Avoir du mobilier ergonomique est aussi important qu' un salaire élevé pour le bien-être des collaborateurs ( 79 % )
• La majorité des employés, 58 %, ont connu des douleurs corporelles, y compris des douleurs articulaires, qui peuvent être liés à leurs actuels ou anciens lieux de travail .
• Lorsque qu'on a demandé aux interrogés de choisir entre du mobilier design et du mobilier ergonomique, 84 % ont opté pour la santé.
• 78 % estiment qu'il est important de pouvoir s'isoler dans des espaces paisibles et silencieux
• 65 % varient leur position de travail, 49% travaillent debout et 43 % indiquent marcher pour soulager et éviter des douleurs.