TENDANCE 5 : Micro-multinational

2015-04-24

Vous souvenez-vous du chanteur Paul Young qui, au début des années 80, a fait fredonner le monde entier au rythme de son tube Wherever I lay my hat, that's my home ? Trente ans plus tard, se sentir chez soi rime davantage avec le fait de disposer d'une connexion Internet haut débit. Nous avons décrit notre cinquième vision de l'avenir dans le rapport des tendances Kinnarps.

Saviez-vous qu'aux États-Unis, un tiers des employés de bureau passait plus de la moitié de son temps en dehors de son lieu de travail ? Les avancées technologiques ont supprimé les frontières dans nos vies. Nous organisons des réunions en ligne ou bien restons à la maison pour éviter les trajets quotidiens jusqu'au bureau. D'autres préfèrent finaliser leurs présentations complexes confortablement installés dans un café ou en profitant du silence d'une bibliothèque. La communauté des indépendants, de plus en plus vaste, a également la possibilité d'opter pour des espaces de travail éphémères. Ces espaces disposent d'un accès wi-fi et des services de base, et surtout, permettent de converser avec son voisin, ce qui est bien plus agréable que de prendre une pause au travail en discutant via Skype... 

Tout cela implique un changement de notre vision du lieu de travail traditionnel. Pourquoi devrions-nous nous contenter de meubles ternes et d'armoires de rangement métalliques grises simplement parce qu'il s'agit d'un environnement professionnel ? L'agencement de notre bureau doit au contraire se rapprocher de celui de notre domicile pour que les employés compétents aient envie d'y venir et permettre aux freelances et aux employés temporaires de se fondre parmi le personnel de l'entreprise. 

« Les employés souhaitent que leur bureau leur procure autant de confort qu'à la maison, peu importe qu'il soit constitué ou non d'un espace de rangement, mais pourvu qu'il soit personnalisé ou imprégné d'un esprit communautaire », affirme Wayne Hemingway, de Hemingway Design.