Une petite minute

2014-01-17

Le célèbre « Ça ne prendra qu'une petite minute » est un mensonge très courant au travail. Des études montrent que les réunions censées aller vite perturbent le travail et prennent en général bien plus de temps que prévu. La conseillère en affaires Cy Wakeman nous livre ses meilleurs conseils pour augmenter l'efficacité des réunions express.

Cy Wakeman, écrivain et conseillère en affaires, s'est penchée sur la question des « réunions éclair » et s'est inspirée du secteur de la santé, dans lequel ces réunions sont cruciales et efficaces. Il est impossible d'anticiper tous les briefings et il faut parfois se résoudre à taper sur l'épaule du patron pour lui demander s'il n'aurait pas une petite minute à nous accorder.
Cy Wakeman recommande la méthode SBAR (Situation-Contexte-Évaluation-Recommandation, de l'anglais Situation, Background, Assessment and Recommendation). Il s'agit de l'ordre dans lequel les problèmes doivent selon elle être étudiés.
Situation : présenter brièvement le problème et les parties impliquées.
Contexte : expliquer en détail les mesures prises et les résultats obtenus.
Évaluation : expliquer l'impact que la situation pourrait avoir si elle n'était pas résolue.
Recommandation : expliquer brièvement comment vous solutionneriez le problème.
L'élément le plus important de la méthode SBAR est de rester concentré sur le problème et de ne pas s'écarter du sujet. C'est la seule solution pour que les réunions deviennent vraiment efficaces.