IMPRIMEZ VOTRE DÎNER

2013-04-29

L'impression 3D, la grande révolution des années 2000, devient de plus en plus présente dans notre quotidien. On peut citer ici la robe de Dita von Teese sur le tapis rouge ou la prothèse de hanche sur la table d'opération. Un nouveau pas de géant va bientôt être franchi : la nourriture imprimée.

Vous avez faim ?
Allez sur votre ordinateur pour imprimer un hamburger... avec les frites.
Cela ressemble peut-être à une scène épouvantable de film de science-fiction mais il pourrait s'agir bientôt de la réalité dans votre assiette.
La grande révolution technologique dans notre monde actuel est l'impression 3D, aussi appelée « fabrication en forme libre ».
Des imprimantes élémentaires sont déjà sur le marché depuis le début de notre nouveau millénaire mais les possibilités qu'offre cette technique sont maintenant sérieusement envisagées.  On peut évoquer par exemple l'impression de reins artificiels ou le franc succès des imprimantes 3D la société suédoise Arcam qui produit des prothèses de hanche et des composants pour l'aéronautique.
De plus en plus de designers se sont appropriés la technologie. L'anglais Ron Arad a particulièrement retenu l'attention avec ses lunettes imprimées en 3D. Récemment, la burlesque Dita Von Teese est apparue sur le tapis rouge à New-York vêtue d'une magnifique robe imprimée en 3D, créée par le designer Michael Schmidt et l'architecte Francis Bitonti.
La robe a été réalisée à partir de quelques centaines de grammes de plastique en poudre.


Dans le futur, nous serons également capables d'imprimer de la nourriture.  C'est du moins l'opinion de Janne Kyttanen de l'agence de design hollandaise Freedom of Creation. Celle-ci est entièrement spécialisée dans les produits imprimés en 3D. Elle a notamment eu beaucoup de succès avec ses lampes.

« En fin de compte il s'agit de déplacer des molécules et des atomes. C'est une technologie que nous allons bientôt maîtriser », déclare Janne Kyttanen. Il prédit qu'à l'avenir nous téléchargerons des modèles sur Internet pour fabriquer nos propres produits, installés dans le canapé du salon. Il est d'ores et déjà possible d'acquérir un modèle d'imprimante 3D élémentaire pour 600 euros.


Pour en savoir plus : www.freedomofcreation.com

 

Photo des lampes : Freedom of Creation.
Photo de la robe : studios Michael Schmidt Michael Schmidt studios.