Des environnements qui donnent sommeil

2015-05-12

La salle de réunion est aménagée confortablement et équipée de toutes les technologies dernier cri, mais rien n'y fait, vos paupières finissent par s'alourdir. Quel est le problème ? Kinnarps dispose d'un rapport technique capable de nous sortir de notre torpeur.

L'air de la plupart des bureaux est toujours à la température idéale. Qu'il fasse une chaleur caniculaire ou un froid glacial dehors, la température intérieure est maintenue à un peu moins de 20 degrés grâce à d'ingénieux thermostats d'ambiance et à des solutions d'isolation intelligentes. Il peut alors être tentant de négliger l'aération pour réduire nos factures d'électricité. Il est même d'ailleurs parfois impossible d'ouvrir une fenêtre au bureau, y aviez-vous pensé ?

L'air est alors beaucoup trop riche en dioxyde de carbone. Le niveau de dioxyde de carbone normal est d'environ 380 ppm à l'extérieur. Ce chiffre peut largement dépasser 1 000 ppm dans un espace de travail mal aéré. Et c'est encore pire dans une salle de réunion confinée et noire de monde. Donc si vous constatez que vous et vos collègues avez du mal à vous concentrer et ne pouvez pas vous empêcher de bâiller l'après-midi, vérifiez l'aération !