RAPPORT DES TENDANCES KINNARPS Partie 4. D'un design visible à un design réfléchi

2013-11-05

Beaucoup d'employeurs semblent croire qu'un environnement de travail design se résume à quelques sièges de créateurs. C'est qu'ils n'ont pas compris le pouvoir du design. Le rapport des tendances Kinnarps explique comment un environnement de travail bien pensé peut jouer sur le bonheur au travail, ainsi que sur la créativité, la productivité et la santé.

Autrefois, on privilégiait avant tout la fonctionnalité lors de la conception d'un environnement de travail. Le design et l'esthétique étaient traditionnellement perçus comme un luxe superflu que l'on ne s'autorisait que s'il restait de l'argent à dépenser. Mais les recherches montrent aujourd'hui que la conception de notre lieu de travail nous influence bien plus que nous le pensions. Il existe même une corrélation étroite entre l'augmentation du nombre de jours de congé maladie et le manque de considération accordé à la conception d'un bureau.

Les recherches de l'Université de l'État de l'Ohio et du National Institute of Mental Health (« Institut national de la santé mentale ») des États-Unis ont montré que les employés sont davantage sujets au stress si leur environnement de travail n'a pas été correctement conçu.
Cette étude compare des bâtiments rénovés au design plus réfléchi et à des bâtiments anciens très mal conçus. Les personnes travaillant dans un cadre moins récent, où le design est quasiment inexistant, sont beaucoup plus stressées que les autres, même lorsqu'elles ne sont pas au travail. Leur niveau de stress est tel qu'elles développent un risque plus élevé de maladie cardiaque.
« Le mot "design" est une notion très vaste : il s'agit davantage de trouver une solution à une problématique que de simplement choisir la couleur des murs de l'accueil. Il faut avoir une approche holistique du lieu de travail », affirme Louise Klarsten, PDG de Colourhouse, l'agence des tendances et des couleurs.
C'est particulièrement important du point de vue de la santé car les maladies relevant d'un problème de santé mentale sont aujourd'hui l'un des principaux motifs de congé maladie.

C'est peut-être lors du passage de l'ère industrielle à une économie réfléchie que nous n'avons pas su prévenir les accidents du travail actuels. Les lunettes de protection et les gants de travail d'aujourd'hui sont sans doute plus difficiles à caractériser, et reposent sur des facteurs humains tout aussi importants. Des bureaux bien conçus peuvent tout simplement permettre aux employés de rester en bonne santé.
Mais les effets positifs d'un environnement de travail attractif ne s'arrêtent pas là.
• Les employés qui aiment leur environnement de travail sont également plus satisfaits des tâches qu'ils effectuent.
• Près de la moitié des personnes en recherche d'emploi affirme que la façon dont un bureau est conçu pourrait influer sur leur décision d'accepter ou non un poste.
• Le design du lieu de travail joue aussi sur notre capacité à être créatif et critique.
« Lumière naturelle, niveaux sonores, température et qualité de l'air. Ces éléments ont un effet très important sur notre productivité et notre engagement lorsque nous sommes au bureau », explique Tim Oldman, PDG de Leesman Index, qui analyse les lieux de travail.

La conception du lieu de travail peut également venir renforcer la marque d'une entreprise.
« Le mobilier et les bureaux joueront à l'avenir un rôle de plus en plus important dans la mise en place d'une certaine culture », estime Derek Barker, PDG du cabinet d'architecture et de design Haskoll.
Tim Oldman est du même avis :
« Nous devons faire en sorte que nos employés soient fiers de leur lieu de travail. Il nous faut donc nous poser certaines questions. Est-ce un endroit que je serais fier de montrer à ma famille ? Est-ce un endroit où j'aimerais recevoir mes clients ? Cette fierté est importante pour l'entité que représente une entreprise. Des employés fiers sont fidèles à leur entreprise et s'efforcent de la représenter au mieux. »

La clé du succès est de savoir prendre du recul, en oubliant presque les éléments isolés de décoration intérieure et de design, afin d'obtenir une vue d'ensemble. Quels sont les objectifs, le mode de direction et la culture de l'entreprise ? Comment la conception du lieu de travail permet-elle de renforcer l'identité interne et externe de l'entreprise ? Comment le personnel se déplace-t-il sur son lieu de travail ?
« Il ne suffit pas de concevoir les produits et de décorer l'intérieur. Il faut associer le travail du design à une compréhension parfaite de la culture et des objectifs du client – c'est le seul moyen de réussir », affirme Beata Osiecka, directrice générale de Kinnarps Polska.

Une enquête réalisée auprès de 120 000 personnes indique que seulement 52 % d'entre elles estiment que leur lieu de travail favorise la productivité. En d'autres termes, l'un des grands défis du futur consiste à créer un environnement stimulant qui incite les employés à exploiter tout leur potentiel. La façon d'y arriver dépend bien sûr des activités principales de l'entreprise en question, mais certaines méthodes peuvent s'appliquer quel que soit le type d'entreprise.
« Les bureaux du futur seront axés sur l'interaction, dans une certaine mesure sur la mise en œuvre, mais principalement sur l'interaction, la production et l'échange d'idées, pour permettre ensuite les activités de vente, d'audit et de recherche. L'espace de bureau doit se conformer aux exigences imposées par les différentes activités », affirme Martin Cook, responsable du groupe design graphique et intérieur chez BDP, au Royaume-Uni.
– Markus Wilhelmson

Citation :
« Il ne suffit pas de concevoir les produits et de décorer l'intérieur. Il faut associer le travail du design à une compréhension parfaite de la culture et des objectifs du client. »
– Beata Osiecka, directrice générale de Kinnarps Polska

 

Saviez-vous que...

...le pourcentage de personnes qui affirment que leur environnement de travail est important pour leur bien-être au bureau s'élève à 94 %, selon une enquête Demoskop réalisée pour le compte de Kinnarps au printemps 2013.

...selon la même enquête, seule 1 personne sur 4 est totalement satisfaite de son environnement de travail.

...les employés sont plus créatifs si leur lieu de travail dispose de hauts plafonds. Les bureaux bas de plafond conviennent mieux à une réflexion critique et constructive, selon une étude de l'Université du Minnesota.

...le siège de DTAC à Bangkok, un gratte-ciel de 41 étages abritant des bureaux, compte 4 500 postes de travail destinés à 6 000 employés. L'espace de bureau a été conçu en fonction des tâches à effectuer. De plus en plus de personnes travaillent en dehors du bureau, ce qui crée de nouvelles exigences en termes de bureaux flexibles.