Détox numérique

2016-09-09

Ding ! Comment vit-on le fait d'être constamment accessible ? De nouvelles recherches montrent en quoi ce phénomène affaiblit la productivité. Plusieurs grandes entreprises, y compris Volkswagen, ont donc décidé de fermer leur serveur e-mail en dehors des horaires de bureau.

Bien sûr, chacun sait que trop d'heures supplémentaires n'est jamais bon, tout comme le fait de ne jamais avoir de temps libre. Pourtant, il est parfois difficile de savoir dire non.

  « Néanmoins, les conséquences pour les individus et les entreprises devraient nous faire réfléchir », explique Erin Reid de la Boston University School of Business.

  « Nos recherches montrent explicitement que nous devenons presque tous plus ou moins dysfonctionnels si nous ne pouvons jamais délaisser nos téléphones portables, et que nous sommes constamment en train d'attendre le prochain e-mail ou appel. »

Les rapports les plus dystopiques mettent en garde quant au fait que nous nous dirigeons vers une culture du travail où l'on attend de nous que l'on fasse passer notre travail avant notre famille, notre développement personnel et nos loisirs, c'est-à-dire avant notre vie toute entière.

  « Dans certains cas, les conséquences sont vraiment étranges. Dans l'une des entreprises que nous avons étudiées, il s'est avéré qu'un quart de l'ensemble des employés ont prétendu travailler 80 heures par semaine alors qu'ils travaillaient en fait moitié moins. Mais la culture était telle qu'ils se sentaient obligés de dire ça », continue Erin Reid.

Volkswagen n'est pas la seule entreprise à réagir. La France a adopté une loi stipulant que les employeurs ne sont pas autorisés à envoyer des e-mails à leurs employés en dehors des heures de travail.