Faites confiance à la lumière

2016-11-03

Le corps humain est régulé par l'horloge biologique – qui est elle-même régulée par la lumière. L'éclairage et le réglage de la lumière sont importants pour nous, car nous passons en moyenne 90 % de nos heures d'éveil à l'intérieur.

L'effet de la lumière sur l'homme est considérable. Elle a évidemment un impact sur notre vision, mais également sur notre humeur et sur notre niveau d'activité. Notre rythme quotidien est dicté par le soleil. Nous sommes alertes et efficaces durant la journée et nous récupérons la nuit. 

Ampoule, néon ou led ?
Notre réaction à la lumière est liée à l'intensité lumineuse et à la température de couleur. C'est pourquoi les caractéristiques et la qualité de la lumière artificielle qui nous entoure ont une grande importance. Une ampoule classique présente le même spectre lumineux que la lumière du jour, mais constitue une source de lumière très énergivore. La zone d'ondes lumineuses d'un néon n'a pas le même spectre ; l'effet sur nos besoins de luminosité n'est pas comparable. Certaines sources lumineuses sont sensibles au courant alternatif, qui engendre ce que l'on appelle un scintillement subliminal, potentiellement à l'origine de maux de tête et de stress. 

Les nouvelles led sont une bonne alternative : elles sont économes en énergie, reproduisent bien les couleurs et ne provoquent que très peu de scintillement subliminal. Il est important de faire attention lorsque l'on choisit des led car la qualité peut varier grandement.

L'éclairage centré sur l'homme – la lumière efficace sur le plan biologique
L'éclairage a également des effets non visuels. L'éclairage centré sur l'homme repose sur une diffusion dynamique de la lumière. En d'autres termes, vous pouvez changer la puissance d'éclairage et la couleur de lumière au cours de la journée pour accompagner votre rythme quotidien, augmenter votre concentration, éviter les problèmes de sommeil et améliorer votre bien-être général. Si des solutions de ce type sont installées dans les établissements d'enseignement, les bureaux et les hôpitaux, le dynamisme et la motivation des élèves, des employés et des patients en seront renforcés. Dans les pays où la lumière du jour est très limitée en hiver, l'utilisation de dispositifs à température de lumière réglable peut atténuer les déprimes hivernales et autres maladies saisonnières.

* Scintillement non visible à l’oeil nu, qui a lieu
à une fréquence d’environ 100 fois par seconde
** Diodes électroluminescentes

Torbjörn Laike nous prodigue quelques conseils précieux pour l'aménagement d'un bon éclairage sur le lieu de travail.

La lumière du jour est irremplaçable
Les fenêtres sont la source de lumière parfaite. La lumière du jour ne pourra jamais être totalement remplacée.

Un éclairage riche, mais pas éblouissant
La solution optimale est un éclairage indirect dirigé vers les murs et le plafond. Une lampe éblouissante peut avoir un effet négatif directement sur le corps car nous « repoussons » la lumière, ce qui entraîne une position de travail incorrecte.

Combiner les sources lumineuses
Les néons donnent généralement une bonne lumière. Il faut les associer au nouveau type d'éclairages à faisceau étroit que l'on peut utiliser pour jouer avec la lumière et les ombres dans une pièce.

Un éclairage approprié
Pour être efficaces, les dispositifs lumineux doivent être équipés de réflecteurs destinés à pallier l'éblouissement. Ils doivent être suspendus au plafond, fournissant une lumière indirecte juste derrière le poste de travail, pour éviter tout éblouissement ou reflet sur l'écran.

Rajouter une lampe individuelle
Les exigences de luminosité diffèrent suivant les personnes. Il est important de pouvoir contrôler vos besoins personnels en matière d'éclairage. Parfois, une lampe de bureau suffit.

Une question d'âge
La lumière est extrêmement importante pour les jeunes : un mauvais éclairage peut être une cause de myopie. Après 40 ans, les besoins en lumière s'accentuent et on a souvent besoin d'un éclairage plus fort.

Thorbjörn Laike est maître de conférence et professeur adjoint en psychologie
De l’environnement et prépare un doctorat en psychologie à l’université de lund. Ses
Recherches portent sur l’impact de l’éclairage et de la lumière artificielle sur les individus en
Milieu intérieur. Thorbjörn laike s’est attaché à l’étude des effets non visuels de la lumière et
De la couleur, évaluant les répercussions de ces caractéristiques environnementales sur notre
Bien-être et sur nos sensations. Notre bien-être détermine à la fois notre comportement
Et nos performances. Thorbjörn laike est également à la tête du ceebel, un centre public
D’enseignement pour l’éclairage économe en énergie, dont la mission est de lancer des
Recherches sur la lumière et l’éclairage, de les coordonner et de les généraliser en suède.