Chut ! Tu me déranges !

2014-02-28

Votre bureau est un amoncellement de livres et de restes de plateaux-repas ? Il y a fort à parier que votre désordre dérange vos collègues. Mais il y a encore plus insupportable pour eux : votre bruit. Vous faites trop de bruit !

Travailler en open space a ses inconvénients. Les fines cloisons de séparation ne vous isolent pas assez de vos collègues. Impossible d'échapper aux moindres détails de la vie de chacun. Tout le monde ou presque s'est déjà retrouvé dans cette situation : au moment même où vous attaquez la rédaction d'un document important, votre collègue à l'autre bout du plateau paysager décide de pousser le volume de sa radio ou de faire profiter tout le monde de sa conversation téléphonique avec un client. Il faut dire qu'on se croirait parfois au beau milieu d'un épisode de The Office, la série britannique. Les sources de perturbations en open space ont fait l'objet d'une étude intéressante menée par l'université de Sydney. Celle-ci a mis en évidence que, pour 30 % des personnes interrogées, le bruit généré par les collègues est la perturbation la plus difficile à supporter. Mais c'est le manque d'intimité qui arrive en tête des nuisances ressenties. Jamais seul, rarement pleinement concentré, toujours écouté, voilà le problème numéro un pour 60 % des participants à l'enquête.
Cette enquête a révélé un autre point intéressant : les plus malheureux au bureau sont les occupants de bureaux à cloisons. La satisfaction est plus grande chez ceux qui travaillent en open space. Le fait de voir leurs collègues et de pouvoir identifier les sources de nuisances sonores, leur confère en effet en quelque sorte l'illusion de maîtriser leur environnement. L'enquête a par ailleurs fait apparaître d'autres motifs de mécontentement :

  • La température ambiante est un problème pour 28 % des personnes interrogées.
  • Pour 18 % d'entre elles, l'espace de travail est trop petit.
  • 15 % d'entre elles sont contrariées par le choix des couleurs qui les entourent.