Le pouvoir de l'architecture

2014-02-19

Du choix des matériaux et des couleurs à la façon de concevoir les espaces, l'architecture nous impacte profondément. L'institut américain des architectes (American Institute of Architects) a créé une étonnante infographie pour nous expliquer comment !

La plupart d'entre nous ont sans doute déjà constaté que notre humeur évolue en fonction de la pièce dans laquelle nous nous trouvons.  Mais rassurons-nous, cela n'est pas pour autant le signe de troubles de la personnalité. Il est en effet prouvé scientifiquement que des murs blancs et des plafonds hauts nous donnent un sentiment de petitesse et d'insignifiance alors que de petits espaces décorés de tissus et de boiseries nous confèrent une impression de sécurité. L'institut américain des architectes a compilé ces observations dans une infographie cliquable consultable son site Internet . Cette infographie décrit les liens entre l'atmosphère régnant dans une pièce et les choix de conception faits par l'architecte. L'exemple new-yorkais est plus que probant. Des efforts y ont ainsi été faits afin d'ouvrir davantage les bâtiments et de rendre les façades plus transparentes par une conception plus esthétique et lumineuse. Résultat : les résidents des quartiers concernés se sentent plus en sécurité et le nombre de cambriolages a diminué.

Une façon simple de créer un environnement de travail plus créatif est de s'assurer que tout le personnel ait accès à des fenêtres ou à de larges ouvertures lumineuses. Une étude a comparé les capacités de lecture de deux groupes d'étudiants. Le résultat est sans appel : le groupe qui disposait d'un accès à la lumière du jour a lu 26 % plus vite ! De nombreuses entreprises s'efforcent actuellement de créer des points de rencontre spontanés pour leurs employés. Il a été prouvé qu'il suffisait parfois d'un changement apparemment anodin, des couloirs plus étroits par exemple, pour augmenter le nombre de réunions créatives. La couleur d'une pièce est tout sauf un détail de décoration d'intérieur. Il est par exemple important d'utiliser des couleurs neutres et apaisantes dans les pièces où le personnel discute de questions sensibles, alors que les espaces voués à la créativité requièrent des signaux colorés contrastés.