Des postes de travail 2.0

2016-10-20

Lorsque la révolution Internet a eu lieu il y a près de 20 ans, certains futurologues prédisaient la disparation des bureaux traditionnels. En effet, à quoi serviraient les bureaux si nous pouvions être basés où bon nous semble tout en étant connectés au monde entier ?

C'est en fait le contraire de ce qu'avaient prédit les chercheurs qui s'est produit. Ce n'est pas parce que l'on peut techniquement travailler d'où on veut que l'on a envie de le faire. Nous sommes manifestement des êtres sociaux qui aspirent à faire partie d'un contexte permettant d'échanger des expériences et de s'épanouir, et c'est aussi de cette façon que nous sommes le plus créatifs.
 « Maintenant que la donne a changé et que nous entrons dans une société du savoir, le lieu de travail physique devient de plus en plus important. Dans les prochaines années, cette vision entraînera d'importants changements au sein de nos environnements de travail », affirme Carlo Ratti, directeur du World Economic Forum Global Agenda Council on Future Cities.
Les nouveaux outils numériques permettront de déterminer dans quelle mesure nous interagissons les uns avec les autres et comment nous nous rencontrons sur nos lieux de travail, ce qui aura également une influence sur l'architecture en elle-même.
« Jusqu'à présent, nous pouvions comparer nos lieux de travail à un corset bien serré, rigide et inflexible. À l'avenir, ils ressembleront davantage à un t-shirt confortable. Ce ne sont pas les hommes qui doivent s'adapter à l'architecture, mais les bâtiments qui doivent s'adapter à nous », explique Carlo Ratti.