Bien s'entendre au bureau !

2014-06-12

Les anciennes générations travaillent plus longtemps tandis que leurs collègues plus jeunes sont bien meilleurs qu'avant pour tirer la couverture à eux. Il est néanmoins possible d'éviter ce qui pourrait donner lieu à quelques agacements autour de la machine à café du bureau.

Dans le temps, il était évident que les collègues plus âgés en savaient plus car ils avaient davantage d'expérience. Ce n'est plus forcément le cas, manifestement à cause du développement rapide de la technologie. Les collègues plus jeunes prennent d'assaut le bureau, pleins d'assurance, de nouvelles connaissances et d'ambitions, et prêts à bousculer l'ordre établi. Il peut en résulter des frictions, même dans le plus calme des lieux de travail. D'après les auteurs américains David Maxfield et Joseph Grenny, ce sont les personnes nées dans les années 1940 et les années 1980 qui tombent le moins d'accord. Mais il existe des moyens de combler le fossé intergénérationnel. Et, comme toujours dans les conflits, le bon sens doit l'emporter et les sentiments ne doivent pas avoir le dessus. La règle des 30 secondes est une bonne ligne de conduite :
« Si une personne en critique une autre, surtout s'il s'agit d'un collègue qui a moins d'influence et d'expérience, elle ne peut le faire que pendant 30 secondes au maximum, Après quoi elle doit prendre une grande inspiration et donner à l'autre une chance de répondre », déclare David Maxfield.
Voici quelques autres bons conseils à suivre :
« Il faut en s'en tenir aux faits, et éviter les idées préconçues sur l'âge par exemple. Toutes les personnes nées dans les années 1940 n'ont pas les mêmes valeurs. Il en va de même pour celles nées dans les années 1980. »
« Lorsque l'on se base sur des faits, il ne faut pas oublier de citer ses sources, en disant où et quand vous avez entendu ou lu telle ou telle information. »
« Enfin, le point le plus important : même si cela peut s'avérer très difficile, il faut absolument discuter des problèmes avec les collègues,  sans quoi ils ne feront que s'aggraver avec le temps. »