Ne me volez pas mon temps

2015-01-22

Combien de fois avons-nous assisté à une réunion et eu l'impression de perdre notre temps ? Les interventions se répètent, sont mal préparées et ne suivent aucun réel ordre du jour. Sommes-nous vraiment obligés d'accepter chaque invitation?

Il existe une façon passionnante de résoudre ce problème. Kinnarps s'est penché sur le travail de David Grady, un charismatique conférencier et psychologue américain, parti en croisade mondiale contre les réunions inutiles. Pour faire simple, Grady veut que nous reprenions le contrôle de nos agendas.Dans une présentation absolument brillante sur TED.com qui atteindra bientôt le demi-million de vues, Grady s'attaque avec intelligence et humour à toutes ces activités qui nous font perdre du temps au bureau.« Si un collègue subtilise votre siège de bureau, vous le suivez et le lui réclamez. Vous ne le laissez pas s'en sortir comme ça. Mais les conséquences d'une réunion ratée sont bien plus désastreuses. Un fauteuil volé se remplace ; le temps perdu ne se rattrape pas.Grady veut que nous repensions notre culture des réunions. Pourquoi ne sommes-nous pas plus exigeants avant d'accepter sur un coup de tête de participer à une réunion ? Il arrive parfois que nous connaissions à peine les autres participants, voire même que nous ignorions la raison de notre présence. Un symptôme que Grady a baptisé « Mindless Accept Syndrome » (syndrome de l'acceptation irréfléchie).Une bonne réunion peut vraiment faire la différence. Mais nos vies professionnelles seraient de bien meilleure qualité si la prochaine fois que nous recevons une invitation trop peu détaillée à une réunion, nous la déclinions poliment et appelions plutôt son expéditeur pour lui en expliquer la raison. Modifions notre propre comportement, et nous pourrons sans doute également modifier celui des autres. Voici l'un des judicieux conseils de Grady.Prenez quelques minutes pour regarder la présentation de Grady sur TED.com. Ces minutes vous feront gagner des heures.