De petits miracles

2015-02-10

Vous pensiez que les téléphones et ordinateurs portables actuels étaient compacts et intelligents ? Eh bien, ce n'est rien comparé aux produits qui s'apprêtent à arriver sur le marché. Kinnarps s'est penché sur les nouveaux capteurs biométriques.

Pour faire simple, ces capteurs sont le nec plus ultra des ordinateurs portables : des films plastiques qui se collent à votre peau, environ de la taille d'un pansement, mais bien plus fins. On doit cette invention à des chercheurs qui sont parvenus à créer des circuits intégrés d'ordinateurs capables de se plier sans se briser. Les capteurs biométriques étaient à l'origine destinés au secteur de la santé. Une méthode fantastique pour réaliser des examens de façon plus simple et plus fiable. Un capteur biométrique enregistre toutes les données médicales et les transmet ensuite par exemple au téléphone portable de votre médecin pour lui indiquer votre état de santé, par des informations détaillées allant de votre taux de glycémie et votre pouls à votre respiration et tout problème de santé éventuel. L'outil parfait pour surveiller les nouveau-nés. Mais les applications des capteurs biométriques, également appelés « tatouages numériques », ne se limitent évidemment pas à la sphère médicale. Google a d'ailleurs mis au point pour la police un capteur biométrique fonctionnant comme un détecteur de mensonge. Les capteurs biométriques offriront de nombreux avantages pratiques dans nos lieux de travail. Samsung a lancé un capteur biométrique qui s'attache au cou et transmet et amplifie le son par l'intermédiaire d'un téléphone portable. Un accessoire particulièrement pratique dans les environnements bruyants. Sans parler de la prochaine étape dans le développement des capteurs biométriques qui permettra une connexion 24h/24, 7j/7 grâce à une application. Nous deviendrons de véritables ordinateurs ambulants. Une perspective à la fois inquiétante et fascinante.