Le nouvel hôtel de ville de Södertälje.

Un hôtel de ville source de fierté

La ville suédoise de Södertälje est davantage que l’une des communautés les plus multiculturelles du pays. L’hôtel de ville le plus moderne de Suède y fut également inauguré à l’automne dernier : un lieu de réunion, d’information et de culture qui renforce l’identité et la vision de la ville pour l’avenir. Un bâtiment qui symbolise l’ouverture et la démocratie.

Les caméras du monde entier étaient braquées sur la municipalité suédoise de Södertälje au printemps 2008. Car à elle seule la ville avait accueilli plus de réfugiés iraquiens que les États-Unis et le Canada réunis. Le maire de la ville, Anders Lago, fut invite au Congrès américain pour convaincre le monde entier, y compris les États-Unis, de s’engager et d’agir pour tous ceux qui fuyaient un Irak déchiré par la guerre et pour témoigner de la façon dont la ville de Södertälje gérait l’arrivée de réfugiés.

Södertälje est située à une demi-heure en voiture au sud de Stockholm et compte près de 85 000 habitants. Pas moins de 40 pour cent de sa population est d’origine étrangère ; il n’est donc pas surprenant que la ville soit étiquetée « la capitale internationale de la Suède ». Et les besoins des citoyens constituaient un argument solide en faveur de la construction d’un tout nouvel hôtel de ville. Les services de la municipalité étaient auparavant dispersés dans ni plus ni moins de sept endroits de la ville. L’occasion fut donc saisie de regrouper les 450 employés administratifs municipaux dans un seul bâtiment moderne conçu pour refléter l’ouverture et la démocratie. L’accessibilité fut un autre élément-clé ; le nouvel hôtel de ville devait pouvoir accueillir et être utilisé par tous. Une attention toute particulière fut portée aux personnes âgées, aux familles avec enfants et aux personnes souffrant de tout type d’handicap afin que le bâtiment devienne l’un des plus accessibles au monde.

Détails particuliers et flexibilité
Parallèlement à ce changement, les plans furent également dessinés de façon à renouveler et rendre plus efficace le travail en bureaux en espace décloisonné, une évolution majeure pour de nombreux employés. Les aménagements intérieurs furent l’objet d’un appel d’offres conformément à la législation suédoise, et Kinnarps fut l’une des entreprises à répondre à cet appel. Le projet fut confié à Marcus Bagstevold, directeur de Kinnarps Interior Södertälje, et à son collaborateur Peter Karlsson.

« Les architectes d’intérieur avaient rédigé une longue liste de mobilier qu’ils souhaitaient, à savoir un mélange de fabricants suédois et étrangers. Tout contact avec le client est interdit pendant la procédure d’adjudication, mais dès l’appel d’offre remporté, nous avons construit et présenté un prototype du lieu de travail spécialement conçu par les architectes pour la municipalité de Södertälje. Nous avons dû travailler dur pour satisfaire aux exigences spécifiques et avons reçu une aide considérable de la part de Rune Karlsson, architecte au siège de Kinnarps, pour régler les détails. Ensemble, nous avons finalisé de nombreux détails, notamment les peintures spéciales pour les chassis des bureaux, les rails anti-bruit pour les portes des cabinets ou encore les tissus ultra-insonorisants de Ludvig Svensson pour les cloisons. Je pense que nous avons réellement fait preuve d’une grande flexibilité », insiste Marcus Bagstevold, ajoutant que même si la collaboration entre la municipalité de Södertälje et Kinnarps date de près de 30 ans, ce projet constitue de loin le plus important de tous à ce jour.

Marco Checchi, architecte d’intérieur chez BSK Arkitekter, l’entreprise qui a conçu à la fois le bâtiment et son intérieur, témoigne de la réceptivité de Kinnarps.

« Nous avons réellement apprécié le fait que Kinnarps montre autant d’enthousiasme à satisfaire nos exigences particulières et qu’ils proposent d’aussi nombreuses idées intelligentes et solutions détaillées. »

La fierté est grande
En raison du retard pris par les travaux, les dix monteurs de Kinnarps ont dû partager leur lieu de travail avec 150 ouvriers de chantier travaillant tous à temps complet. En seulement deux semaines, nous sommes parvenus à livrer et aménager les 450 espaces de travail, ce qui n’a causé qu’une courte interruption dans le travail des employés.

Dans le mois qui suivit l’inauguration en novembre 2008, le nombre de visiteurs avait déjà battu tous les records. Au-delà des habitants de Södertälje, de nombreux visiteurs firent le voyage depuis les municipalités voisines – la Suède n’avait pas eu de nouvel hôtel de ville depuis 17 ans !

« L’intérêt était grand, peut-être en grande partie à cause des objectifs fixés par le gouvernement suédois : son plan d’action prévoit que toutes les installations du pays soient aménagées de façon à assurer une accessibilité complète d’ici 2010. Mais il est certainement plus facile d’y parvenir en commençant de zéro qu’en devant modifier un bâtiment existant », avoue Anders Kuylser, responsable des fournisseurs à l’hôtel de ville de Södertälje. Et de poursuivre :

« Le plus agréable, c’est la fierté que nous ressentons tous d’avoir le privilège de travailler dans un environnement aussi moderne et source d’inspiration. L’ambiance qui en découle crée une solidarité et montre que Södertälje est une municipalité qui innove et va de l’avant ! »

Susanne Helgeson