Materia.Klaessons et Skandiform

« Materia propose des conceptions ludiques et expérimentales tandis que Klaessons a une image plus traditionnelle et masculine », observe Fredrik Ehrnström, responsable des ventes et du marketing chez Materia.Klaessons AB. Lorsque vous travaillez avec deux marques très distinctes au sein d’une même entreprise, leur design et leur axe de communication reflètent leur identité respective. Fredrik Ehrnström développe son point de vue :

« Nous aimons l’idée que Klaessons représente l’élégance européenne avec ses modèles à la fois sobres et design, et ses designers reconnus. Materia, quant à elle s’efforce d’être expérimentale et de rechercher des designers jeunes et originaux pour imaginer de nouvelles créations. Par exemple, nous avons développé un produit qui attire déjà beaucoup l’attention, c’est un type de siège que l’on dit « révélateur d’identité » appelé « Praline Noir ». L’année dernière, nous avons lancé la table Ava de Märta Friman ainsi que la corbeille à papier Bin de Front qui se gonfle au fur et à mesure qu’elle se remplit.

Praline Noir est un croisement entre un sofa et un banc, c’est un siège recouvert de tissu, au style non conventionnel : exclusif et unique. Les boutons constituent le petit plus : aucun Praline n’est exactement identique à un autre. Mais Materia crée également des objets plus discrets et dans un style épuré, par exemple ses accessoires tels que porte-chapeaux, porte-manteaux et supports pour parapluies.

Klaessons présente des gammes plus homogènes que celle de Materia et s’intéresse davantage aux salles de réunion et de conférence. Parmi les innovations de l’année, on peut citer des variantes de la gamme Mayflower – un tabouret de bar et un banc – conçue par Lars Pettersson et Thomas Bernstrand, de même que le siège Mooses créé par les vétérans Simo Heikkilä et Yrjö Wiherheimo.

« Ils ont utilisé du polypropylène moulé, qui est une matière extrêmement résistante », explique Fredrik Ehrnström. « Je crois particulièrement en Mooses. Il a une touche internationale et est élaboré à partir de matériaux quasi uniques. »

Design à long terme chez Skandiform

«Vision à long terme et objectif précis sont des aspects clés de notre stratégie d’innovation », explique Magnus Gårdhed, PDG de Skandiform AB. « Cela implique de mener une réflexion à long terme à plusieurs niveaux, nous voulons notamment établir des relations durables avec nos designers. Par ailleurs, certains de nos meubles font partie de nos gammes depuis près de cinquante ans. »

Skandiform propose deux gammes de mobilier : la gamme ”Contract” destinée à tout type d’entreprise et la gamme ”Care” spécialement conçues pour répondre aux exigences des entreprises du milieu médical.

À l’occasion du Salon du meuble de Stockholm qui s’est déroulé en février, l’entreprise a présenté une dizaine de nouveaux produits dans chaque secteur.

« Nous adoptons une approche différente pour chacun de nos secteurs d’activité. La gamme Care est principalement dédiée aux entreprises liées au secteur médical. Cette gamme répond à des besoins spécifiques en terme de hauteur d’assise et de confort. Ces fonctionnalités nécessitent un design spécifique. Nous avons récemment ajouté à notre gamme Care la gamme Woodstock, composée de différents types de sièges, fauteuils, canapés, tables et modules de rangement. À l’inverse, le design joue un rôle plus important dans notre gamme Contract, qui se compose de mobilier pour bureaux et espaces d’attente. »

« Le concept de mobilier modulaire s’intègre parfaitement à notre processus de production », précise Magnus Gårdhed. « Nous apprécions que nos clients nous fassent part de leurs préférences aussi précisément que possible. Cela nous permet de sélectionner les éléments adéquats et de les assembler exactement selon leurs souhaits. Chaque client reçoit ainsi son mobilier sur mesure. »

Cette grande souplesse se retrouve tout particulièrement dans la ligne Playtime, une innovation de la gamme Contract. Pour cette gamme, Jonas Lindvall, qui conçoit régulièrement des meubles pour Skandiform, a décliné les dimensions et les couleurs dans différentes variantes.

« Le deuxième nouveau canapé de la gamme Contract, baptisé Concorde et conçu par Mattias Ljunggren, est peut-être un peu plus conventionnel », ajoute Magnus Gårdhed. « Trouver des designs répondant aux attentes des utilisateurs est un défi permanent. »

LOTTA JONSON