Entreprise pharmaceutique

Fort d’une croissance explosive (400 millions de chiffre d’affaires), cet acteur employant  500 personnes dans l’industrie pharmaceutique, s’est rapidement retrouvé à l’étroit dans ses bâtiments en région parisienne.

L’entreprise a fait le choix de déménager ses locaux dans la ville voisine. Mais pour mener à bien ce programme, cette dernière s’est donnée 2 ans pour laisser murir son projet. L’idée était de faire table rase des anciennes configurations d’aménagement et du mobilier existant.
En effet, l’aménagement n’avait jamais évolué et était resté sous la forme de bureaux fermés, et ce dernier ne correspondait plus à la structure interne des services, limitait la communication inter-départements et sans compter qu’il occupait beaucoup trop de m2 et générait ainsi de nombreux espaces perdus.

Mais passer de bureaux fermés à des bureaux de type open-space, était très anxiogène dans l’inconscient collectif de l’entreprise…tout à l’inverse du nouvel aménagement qu’elle souhaitait réaliser, c'est-à-dire un espace agréable et tourné vers le bien-être de l’utilisateur. 

 

Le challenge allait donc être de repenser cette organisation sans bouleverser  les employés qui y travaillent. Sujet, d’autant plus épineux, que cette entreprise a fait du développement durable le fer de lance de sa communication. Et que par développement durable, au delà du sujet environemental, se place l’humain, c’est à dire tous les collaborateurs qui y oeuvrent. Il sera une priorité absolue de placer ces derniers au coeur du projet pour leur garantir un lieu de travail sain et sécurisé. Et il en va de soi d’un aménagement vivant, gai et qui respire la santé pour une entreprise intervenant dans le monde médical !

Kinnarps a donc procédé à un projet pilote :

Aménager un espace test qui permettra à un échantillon de l’entreprise de travailler en condition réelle sur le mobilier conçu pour le futur aménagement.

Cette zone de test lancée sur des espaces bureaux, des salles de réunion et des espaces informels servira de réflexion au futur aménagement prévu pour juin 2015.

On y implante des postes réglables en hauteur électriquement et des sièges primés pour leurs mécanismes ergonomiques…Inutile de préciser que l’adhésion a été totale. Chaque employé a immédiatement été convaincu par la qualité et le bien-être ressenti sur ces espaces et évidemment séduit par le design des produits. Porté par le CHSCT, le projet fut cadré par la mise en place de questionnaire de satisfaction, la rédaction d’une charte interne, et de nombreuses réunions d’information...

Infos projet

Postes  de travail Oberon réglables en hauteur avec cloisonnettes screen-it, sièges de travail 9554, tables rabattables temo et chaises filio pour les salles de réunion,canapés Monolog et tables Combine, tabourets Neo...
Salle de conseil réalisée avec l’aide de l’agence KAD : table sur-mesure avec intégration d’écran, de trappes électriques, de micros et divers accessoires.