Le Pacte Mondial


Kinnarps adhère au Pacte Mondial (Global Compact) qui a été signé par près de 6000 entreprises dans le monde dont 600 en France, à la date du 31 juillet 2009. 

Le Pacte mondial est une démarche volontaire des entreprises qui s’engagent à mettre en oeuvre 10 principes généraux issus des conventions internationales :

 Droits de l’homme

 1: Les entreprises sont invitées à promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux droits de l’homme dans leur sphère d’influence

2: Les entreprises sont invitées à veiller à ce que leurs propres compagnies ne se rendent pas complices de violations des droits de l’homme.

 Normes du travail

 3 : Les entreprises sont invitées à respecter la liberté d’association et à reconnaître le droit de négociation collective;

4: Les entreprises sont invitées à l’élimination de toutes les formes de travail forcé ou obligatoire;

5: Les entreprises sont invitées à l’abolition effective du travail des enfants

6: Les entreprises sont invitées à l’élimination de la discrimination en matière d’emploi et de profession.

 

 Environnement

7: Les entreprises sont invitées à appliquer l’approche de précaution face aux problèmes touchant l’environnement;

8: à entreprendre des initiatives tendant à promouvoir une plus grande responsabilité en matière d’environnement

9: à favoriser la mise au point et la diffusion de technologies respectueuses de l’environnement.

 

Lutte contre la corruption

10: Les entreprises sont invitées à agir contre la corruption sous toutes ses formes, y compris l’extorsion de fonds et les pots-de-vin.

 
 

Le Forum des Amis du Pacte Mondial en France

En France, cette association a été officiellement lancée au Palais de l'Elysée le 27 janvier 2004 par le Président de la République Jacques Chirac et le Secrétaire Général des Nations Unies Kofi Annan.

Le Forum des Amis du Pacte Mondial en France est devenu une association loi de 1901 en mai 2005. Ses objectifs sont d'appuyer l'application des 10 principes du Pacte Mondial, d'élargir le réseau des entreprises signataires, de favoriser l'apprentissage mutuel et l'échange d'informations entre les signataires, de participer à l'organisation de débats à l'échelon national et régional sur des questions relatives à la mondialisation, d'initier des projets de partenariats entre les signataires et d'autres types d'organisation (ONG, monde académique, etc...), de faciliter la diffusion en France de l'actualité du Bureau Global Compact de New-York, de mettre en réseau les "bonnes pratiques" des adhérents, de créer des antennes régionales, d'organiser des rencontres sur les différents thèmes du Pacte Mondial et d'aider à la rédaction de bonnes pratiques/ communications sur le Progrès via des rendez-vous individuels de coaching.

Au 31 juillet 2009, presque 600 entreprises françaises ont adhéré au pacte Mondial, faisant de la France le premier réseau mondial en nombre d'adhérents.